>le français une langue difficile

>le français une langue difficile

>Je viens de commander le livre de François de Closets en ligne  Zéro faute : L’orthographe, une passion française et je vous recommande de lire l’article sur AgoraVox écrit par Jérôme Bondu intitulé Zéro faute – L’orthographe, une passion française
Effectivement nous avons une langue difficile, surtout notre orthographe, voilà les constats qui sont faits dans cet article

Le français, peut-être la plus difficile au monde



Il faudrait interroger les étrangers qui apprennent cette langue. Je crois néanmoins qu’elle n’est pas très facile.



François de Closets explore aussi des langues jumelles à la nôtre 

il est vrai que l’espagnol pose moins de problème, je me souviens que notre prof d’anglais nous avait fait faire une dictée d’un texte en anglais puis la dictée du même texte traduit en Français et nous avion fait plus de fautes dans la langue de Molière. Cela dit, j’apprends l’Italien en ce moment et je ne m’étais jamais rendu compte à quel point cette langue était également pleine de pièges en tous genres.

Notre graphie n’a pas évolué car elle a été prisonnière d’objectifs politiques

Le Ph de Pharmacie choque plus d’un portugais quand il apprend le français, il s’exclame « c’est vieux ce truc, il y a bien longtemps que nous avons changé tous nos PH en F ». Cela ne ferait pas de mal à notre orthographe de passer du PH au F non?

Cette écriture complexe a pénalisé et pénalise toujours la France

Il est vrai que nos accents sont déjà compliqués par rapport à l’anglais, le simple fait de ne pas avoir à mettre d’accent quand on tape un texte au clavier, doit nous faire gagner en productivité. Tout comme notre orthographe qui freine notre productivité car il nous faut nous relire plusieurs fois avant d’appuyer sur la touche « envoi » ou publier » 

Les dégâts sociaux sont bien sûr les plus importants

Le fait que la langue française soit complexe, développe peut-être une certaine intelligence cognitive qui tire vers le haut les élèves, ce serait peut être le contre argument. Mais comme il est dit dans cet article, le temps qu’on passe à apprendre le Français, ne permet pas d’apprendre autre chose

Sans parler du plaisir d’écrire 

Nos dictée nous ont traumatisé. 5 fautes et c’était un zéro! Alors les instituteurs ont inventé les notes négatives. Je ne sais pas aujourd’hui comment se font les dictées, mais il y a 40 ans, c’était la hantise de pas mal d’élèves. J’avais zéra pointé à longueur d’année en orthographe, de quoi dégouter à vie. C’est peut-être à cause de cela que je me suis mis à haïr l’école!

Mais les nouvelles technologies de l’information vont débloquer la situation

Pas si sûr, il faut avoir un minimum de base. Si on parle de l’anglais comme une langue plus facile à apprendre, ce n’est qu’un mythe, l’anglais est une langue difficile, peut être moins dans l’orthographe, mais la structure des phrases y est complexe. Même avec une bonne réforme orthographique, il faudra encore bosser d’arrache-pied pour arriver à un résultat correcte.

J’attends avec impatience l’arrivée de ce livre

 





Delicious Bookmarquer sur Delicious

Comments are closed.

Share This

Share This

Share this post with your friends!