Apprendre à parler une langue sans effort

La seule langue qu’on parle sans effort est la langue maternelle. Si on a la chance de parler plusieurs langues dès le plus jeune âge, alors oui, apprendre à parler une langue sans effort est peut-être vrai. Cela dit, même en l’apprenant très tôt, il faudra néanmoins avoir des notions de grammaire et continuer à approfondir une langue toute sa vie.

Pour parler une langue correctement, il faut compter 1000 heures de travail. Ces 1000 heures se répartissent entre plusieurs activités et les deux plus grandes activités sont écouter, puis parler, il faut néanmoins lire et apprendre la grammaire.



Apprendre à parler n’est pas facile, même si les nombreuses publicités le disent. C’est presque du mensonge. Pour parler une langue correctement, la seule manière est l’assiduité et la persévérance. Ensuite en fonction de l’oreille et de la mémoire que chacun individu possède, l’apprentissage d’une langue sera plus ou moins douloureux ou plus ou moins long. On peut apprendre une langue avec plaisir, mais on n’apprend pas une langue facilement.Il est dit qu’une fois qu’on parle trois ou quatre langues, les choses sont plus faciles, vrai et faux. Si vous avez appris le portugais et l’espagnol, il vous sera plus simple d’apprendre l’italien. Quant à apprendre le swahili ou le japonais, même si vous avez la méthodologie d’apprentissage d’une langue, l’effort à fournir sera bien plus grand, même si vous parlez déjà plusieurs langues latines. Cela dit, il est toujours possible d’apprendre du vocabulaire en associant des mots. Exemple en Thailandais, bonjour se dit « Sawat die »,  J’ai associé ce mot à la question « ça va ti? » dans le nord de la France cela  veut « comment ça va? » Et généralement, on demande comment ça va, après avoir dit bonjour? Donc il est facile de se souvenir du mot bonjour en Thailandais. 

Une chose qui me frustre un peu, c’est quand les gens me disent, « oui toi tu es doué pour les langues ». On ne voit que le résultat, mais non je ne suis pas doué pour les langues, j’ai sué pour apprendre. Je n’ai rien acquis sans effort. De plus, je sais que j’ai mais limites, il y a un moment où j’ai un mal fou à améliorer mon accent et à apprendre des nouveaux mots de vocabulaire.

Il est vrai qu’aujourd’hui, avec les nouveaux moyens qui nous sont offerts, nous avons plus de facilité à apprendre. Par conséquent on pourra surement réduire le nombre d’heures d’apprentissage d’une langue, mais cela va peut-être nous faire gagner 20 d’efficacité. Le reste ne sera qu’efforts et persévérance.

Grâce à ce blogue, j’ai peu vraiment apprendre des nouvelles techniques d’apprentissage et je peux aujourd’hui affirmer qu’aujourd’hui, on peut apprendre une langue gratuitement grâce à internet et aux réseaux sociaux. Bien sûr, moyennant un peu d’investissement comme des livres c’est très complémentaire et très pratique dans certains cas. Grâce aux réseaux sociaux, il est possible d’engager des conversations avec des étrangers, sans payer, c’est ce que j’ai fait à l’époque où j’apprenais l’italien.

Pour conclure : peu importe votre niveau, peu importe votre maîtrise de votre langue maternel, peu importe si vous faites énormément de fautes, le principale est de communiquer. C’est ce que je fais avec ce blogue et les puristes pourront sûrement corriger mes fautes de grammaire, d’orthographe et de tournure.





Delicious Bookmarquer sur Delicious

Comments are closed.

Share This

Share This

Share this post with your friends!